[Crafting Redux] Refonte du système de Crafting

Discussion dans 'Dev Journals' créé par Cendrelion, 7 Avril 2018.

  1. Cendrelion

    Cendrelion Guide

    Inscrit:
    15 Janvier 2018
    Messages:
    15
    J'aime reçus:
    18
    Traduction en cours ... https://chroniclesofelyria.com/forum/topic/24679/design-journal-crafting-redux

    Le Crafting réexaminé

    La plupart d'entre vous qui ont passé un certain temps sur notre serveur Discord sont probablement conscients que je dois un journal de conception à la communauté, au sujet de notre approche de l'artisanat. Ainsi, nous y voilà! Nous avons effectué un vrai plongeon dans le système d'artisanat, avec un œil très critique vis à vis de qu'il faut pour que cela demeure une expérience intense et contraignante en soi. Cette approche de l'artisanat est incroyablement intense en recherche et cela prend du temps. Mais ce travail est fait et je suis fier de ce que nous avons fait en tant qu'équipe, donc en parlons!

    Puisque nous allons parcourir les améliorations faites pour l'artisanat, nous allons principalement suivre le métier de Forgeron. Cela reflète en quelque sorte le journal de conception initial du sujet, mais c'est aussi un métier populaire dans des jeux héroic-fantasy, donc cela a du sens de le choisir comme exemple. Nous pourrions tirer quelques exemples d'autres métiers aussi, mais, surtout, vous allez beaucoup entendre parler de fer chaud.


    Pourquoi une refonte? (Ce que nous avons cherché à accomplir)

    Dans notre approche initiale de l'artisanat, notre ligne directive était de garder le jeu focalisé sur la compétence du joueur et la compétence de personnage. C'est ce qui nous a menés à l'approche "mini-jeu"de notre conception. C'était un bon concept, en cela qu'ils accomplissait exactement ce que nous avions prévu, mais, ce faisant, il a mis en évidence un élément important que nous n'avions pas abordé, les Mini-jeux ne ressemblent pas à des éléments du monde, ils sont comme en dehors du reste du monde.

    Nous avons étudié ce que nous pourrions faire à ce sujet pendant longtemps. Nous savions que nous avions d'une façon ou d'une autre besoin d'une approche tel que le mini-jeu qui pourrait impliquer la compétence du joueur et une expérience d'artisanat qui saisisse vraiment ce que l'on ressent à exercer le métier associé. Donc, ceci est devenu notre nouveau mantra:


    Nous voulons des expériences qui saisissent l'essence de chaque métier, non des mini-jeux.

    En fait, "Mini-jeu" est devenu quelque chose de l'ordre du gros mot pour nous. Nous n'avons pas exactement tout rejeté et recommencé, mais nous avons vraiment adopté un regard très critique à tout ce qui nous avait amené à l'expérience "mini-jeu" et mesuré leur importance à la lumière de notre nouvel objectif. Le résultat est quelque chose de nouveau pour nous : L'artisanat en temps réel!

    [​IMG]
    Structure de l'artisanat
    Comme auparavant, vous pourrez toujours signer un contrat d'apprentissage avec un maître de votre métier souhaité pour apprendre d'eux, rendant l'accès à une profession d'artisanat beaucoup plus facile, avant que vous n'ayez les outils et les ressources nécessaires vous devrez vraiment développer votre exploitation. Et, comme votre réputation s'étend et vos compétences progressent vers la maîtrise, vous trouverez des NPCs qui seront enclins à vous prêter l'argent pour installer un magasin dans leur zone. Vous pouvez de même joindre une école professionnelle lié à vos techniques d'espionnage choisis et apprendre directement des maîtres qui sont prêts à enseigner. Rien de tout cela n'a changé.

    Nous avons aussi gardé l'idée de défis de compétence - spécifiquement le concept principal de défie de compétence qui requiert des caractéristiques spécifiques de compétence du joueur pour assurer le succès - mais nous avons aussi regardé avec attention ce qu'un défi de compétence est et nous avons fait quelques changements à cet égard que j'expliquerai dans un moment. En général cependant, l'artisanat est toujours question de mélange entre la compétence du joueur et la compétence du personnage qui nécessite que tous les deux mènent à bien la tâche.

    Vous pourriez avoir l'impression que, au delà des choses que je viens de mentionner, l'artisanat est complètement différent maintenant et il y a une certaine vérité dans cela. Cependant, malgré tout, nous avons aussi gardé beaucoup des mêmes idéaux et règles. L'artisanat, du commencement jusqu'à la fin, suit toujours le même "la boucle principale" qui forme la structure de base de l'artisanat.

    - Utiliser des compétences pour acquérir des matières premières et apprendre des techniques
    - Utiliser des compétences et un atelier d'artisan pour transformer des matières premières en composants d'artisanats
    -Se servir d'atelier d'artisan, de techniques et de compétences pour transformer des composants d'artisanats en d'autres composants
    -Se servir d'ateliers d’artisan, de techniques et de compétences pour assembler des produits finis à partir des composants d'artisanats.


    Qu'est ce qui a changé ...

    Ce qui a changé c'est ce qu'un joueur fait à chaque étape de la boucle. Autant que possible, chaque étape de cette boucle imite maintenant l'expérience "irl"qu'il émule. Bien sûr, vous n'allez pas voir une reproduction de 1 pour 1 . Ce n'est pas Mining simulator par exemple.
    J'ai une règle lorsqu'il s'agit de simuler des événements réalistes dans le jeu:
    "Vraisemblance > Véracité"

    Ce qui revient à dire meilleur "Il est préférable de sembler réel que d'être réel." Dans la mesure du possible, nous avons fait ce que nous pouvons pour simplifier et "abréger" les mécaniques réalistes que nous imitons, mais nous avons été très prudents de préserver "le sentiment" d'exécuter les actes en question. Forger, par exemple, implique beaucoup de chauffage, de percussion et d'affûtage. Le minage implique beaucoup de frappe et casse de roches. Mais nous ne sommes pas allez aussi loin dans la maîtrise technique qu'exigerai l'expérience réelle d'un forgeron à confectionner un couteau ou un diplôme en géologie pour extraire le minerai de fer d'une montagne. Cela ne fera pas mal pour savoir ces choses dans la vie réelle; dans certains cas, cela pourrait même vous donner une longueur d'avance dans la décision à prendre ou dans le choix des outils dont vous pourriez avoir besoin pour un travail donné.

    Donc, comment cela fonctionne?

    [​IMG]
    Apprentissage de l'artisanat

    Dans un sens, la nouvelle expérience d'artisanat est très semblable à notre approche originale. Dans les deux systèmes nous commençons par la récolte de matières premières; que ce soit sous forme d'exploitation minière d'un gisement ou que ce soit quelque chose d'un peu moins exigeant en main d'oeuvre comme la cueillette d'herbes. Cependant, même dans cette première étape, les changements deviennent visibles. Il n'y a pas de mini-jeu pour l'extraction de minerai. Au lieu de cela, vous interagissez directement avec le rocher contenant la veine de minerai, équipé de votre fidèle pioche et vous allez briser la roche pour en extraire le minerai afin de l'utiliser. Récolter des herbes implique d’interagir avec les plantes, prendre l'herbe aux endroits appropriés, la couper et la tirer pour libérer votre butin de la terre ou des végétaux restants.

    Dans chaque cas, un aspect des compétences de joueur est impliqué. Maintenant, je ne parle pas d'une sorte de sens "arcade" en parlant de "compétences de joueur "- je veux dire que, en tant que joueur, il vous revient d'apprendre des choses tel que où frapper la veine d'un rocher pour libérer la plupart du minerai, ou comment mieux récolter les feuilles comestibles d'une plante autrement toxique sans être empoisonné. Le monde pourrait contenir ces informations, mais lorsque vous avez le contrôle de votre personnage, c'est votre compétence qui entraîne leurs actions. Nous, en substance, traitons votre propre intuition et la connaissance du joueur comme la dite compétence de joueur impliquée ici.

    Une fois que vous obtenez les matières premières, vous ne pouvez pas simplement les mettre dans des cases spéciales de votre personnage et cliquer "produire" pour construire quelque chose. Ces ressources doivent être traitées pour être utilisables. Les matières premières sont traitées dans des ateliers d'artisanats. Le minerai de fer peut être transformé en lingots de fer ou d'acier pour servir à la forge et ces feuilles peuvent être séchées ou pressées pour devenir des composants alchimiques ou des ingrédients de cuisine. Cependant, pour ce faire, cela exige une bonne dose de connaissance de type Techniques.


    Techniques
    Indépendamment de vos objectifs dans l'artisanat, votre savoir-faire exigera l'utilisation d'une ou de plusieurs techniques artisanales différentes pour accomplir rien de moins que l'artisanat de base. Les techniques sont apprises par des méthodes, ou "des ficelles du métier" en l'absence d'un meilleur terme.

    Par exemple, pour la forge, lorsqu'il faut conférer plus de dureté dans la lame, vous trempez un morceau de métal chauffé pour conjointement refroidir et dessiner la structure interne du métal, la rendant plus dur, mais potentiellement plus fragile aussi. Selon ce que vous réalisez en tant que forgeron, cette fragilité potentielle peut ou ne pas compter. Mais à supposer que ce soit le cas, que feriez vous pour l'amoindrir ? Pour garder votre lame, par exemple, aussi dur et flexible à bloquer un coup entrant sans casser ? Eh bien, vous avez un bon nombre d'options et chaque option est un exemple de technique.

    Un exemple simple d'une technique pourrait être de "tremper le bord" de la lame quand il vient le temps de la refroidir rapidement et verrouiller sa dureté, de sorte que vous durcissiez seulement le tranchant de la lame, laissant son arrière souple et flexible. Pour faire ceci vous utiliseriez une cuvette de refroidissement plutôt qu'un bac de refroidissement vertical plus typique que vous verriez pour des choses comme des épées. Vous prendriez votre lame chauffée et vous mettriez seulement le bord dans la cuvette. Si vous seriez un peu plus avancé vous
    connaîtriez une technique différente - vous pourriez au lieu de cela appliquer l'argile au dos de la lame en chauffant l'arme pour la refroidir pour qu'elle ne réchauffe pas à la même vitesse que le bord. Dans tout les cas, que vous enduisiez la lame d'argile ou juste en trempez le bord, vous créeriez une lame qui aurait une ossature plus souple que ses bords tranchants , la rendant plus résistante et moins susceptible de fêler ou voler en éclats. Cependant, chacune des méthodes a ses propres risques et confère des propriétés différentes à la lame étant trempée.

    Les techniques sont à la fois un moyen pour l'artisan d'améliorer ses connaissances d'un métier et un moyen pour vous en tant qu'artisan d'insuffler votre propre style unique à votre travail. Beaucoup de techniques sont interchangeables dans l'élaboration des recettes, en vous permettant de substituer une technique à une autre en produisant toujours l'article en question. Il se pourrait être que vous soyez le maître du trempage de bord et de ce fait vous ne vous êtes jamais donné la peine d'apprendre la technique d'appliquer l'argile à votre lame. Il se pourrait que vous sachiez les deux techniques, mais préfériez l'une plutôt que l'autre pour les propriétés qu'elle donne au travail fini. Pourquoi utiliser une technique plutôt qu'une autre, ce choix vous revient.

    Comme j'y ai fait allusion dans le paragraphe précédent, les techniques ne sont pas juste des processus que vous pouvez appliquer dans l'expérience de l'artisanat, ce sont des connaissances qui doivent être apprises. Ainsi, d'une certaine façon, les techniques agissent aussi comme des portes de progression. Ce pourrait être un produit de travail qui exigerai une technique spécifique. Par exemple, pour faire la plupart des modèles soudés de lingots comme un forgeron vous devez savoir souder à la forge. Cela pourrait aussi être le cas, cependant,où une technique n'est pas exigée pour la production d'un travail spécifique, mais est exigée pour transmettre une propriété à un travail fini. Un forgeron pourrait ajouter un fuller à la lame pour ajouter la propriété "allégée" à l'arme, réduisant son poids global, par exemple.

    D'une certaine manière, ces propriétés remplacent les bonus statistique donnés par l'equipement dans les MMOS traditionnel. Les propriétés peuvent changer la manière qu'une arme ou une armure fonctionnent en combat, ou changer l'effet des nourritures consommées ou des potions buvables et autres boissons. Les techniques peuvent être interchangées quand elles produisent le même résultat. Ainsi par exemple, vous pourriez connaître plusieurs techniques pour fondre du minerai de fer en diverses nuances de fer, comme c'est le cas pour faire de l'acier. Les techniques que vous utilisez lorsque vous achevez une recette détermineront aussi quelles propriétés seront transmises à l'article final. Un artisan intelligent voudra apprendre autant de techniques possible, parce que leur utilisation est une manière de donner à son travail sa propre identité , "parler d'elle même" Un forgeron pourrait utiliser un ensemble particulier de techniques pour créer des armes de signées, un boulanger peut connaître la façon de cuire des biscuits aux perles de chocolat d'un goût comme la maison. Leur secret va aussi probablement être une question de quelles techniques ils utilisent et quelles ingrédients ont été utilisés.

    Donc comment les techniques sont-elles exécutées dans le jeu? C'est une grande question, je suis heureux que vous l'ayez demandé parce que c'est là où le nouveau système brille, si vous me demandez:

    Les techniques sont exécutées de la façon dont elles le sont dans la réalité.

    Bien, bien, les techniques sont exécutées d'une façon qui est vraiment près de la façon dont elles sont exécutées dans la réalité. En fait, pourquoi ne parcourons nous pas le traitement d'une épée du minerai au produit fini?

    [​IMG]

    L'Artisanat en temps réel


    Quand nous arreté de parler des techniques, nous tenions un peu de minerai de fer dans nos mains, n'est-ce pas ? Ainsi, reprenons de là : Nous devons traiter ce minerai en fer que nous pourrions utiliser pour forger. Une façon de faire cela est de chauffer le minerai dans la forge jusqu'à ce que cela devienne spongieux puis l'amener ensuite sur l'enclume et le marteler pour chasser des impuretés ("L'éclosion"). En réalité historiquement vous utiliseriez un fourneau spécial appelé un bloomery pour ceci, mais nous occultons certains de ces détails pour faire des choses plus faciles sans sacrifier le sens globale de la méthode impliquée.

    Donc, nous avons notre minerai dans la main, nous nous tournons vers notre forge et nous réalisons que notre forge n'est pas allumée. c'est ok, pas de problème, nous pourrons sanctionner l'apprenti plus tard. Nous poserons juste le minerai, prendrons un peu de charbon de notre réserve dans la main et le porterons à la forge et le poserons, l'ajoutant à la réserve de carburant de charbon pour la forge. Une fois que nous avons le charbon dans la forge nous pouvons l'allumer en utilisant une boîte d'amadou et un silex gardé près de la forge et activer le soufflet pour obtenir suffisamment d'air afin de faire prendre le charbon.


    [​IMG]
    Si notre apprenti avait été au fait des choses, la forge aurait été chaude et prête pour nous, mais, comme d'habitude, il est introuvable. Donc, nous allons devoir faire cela solo, comme ont dit. La forge est chaude maintenant, donc nous désengageons le bras du soufflet, prenons notre minerai et nous retournons de nouveau vers la forge et posons le minerai sur l'étagère à côté de la forge pour créer une pile de minerai de roches chargées. Si nous avions la connaissance et les outils pratiques, nous pourrions moudre la roche et mettre à part la pierre plus légère, mais c'est une technique avancée et nous n'avons aucune recette associée retenue ou dans notre journal, donc nous ne pouvons pas vraiment prendre ce chemin. Au lieu de cela nous ferons ce style bloomery, qui est juste une façon fantaisiste de dire que nous allons surchauffer la roche et en chasser les impuretés jusqu'à il n'y a plus que le fer. Pour le faire nous ouvrirons notre journal et trouverons la fleur affinant la recette, interagir ensuite avec notre forge ainsi que avec la recette ouverte pour laisser CoE savoir ce que nous faisons.

    Après cela, tout que c'est reste doit physiquement accomplir chaque étape de la recette. Ainsi, nous commençons en prenant la plus grande pierre de la pile et nous l'ajoutons au lit de charbons utilisant une paire de pincettes que nous avons nous gardé près de la forge à cette fin.

    Quand vous ajoutez un objet à la forge tandis que le charbon brulent, vous positionnez l'objet dans une des zones de chauffage de la forge, bien que vous ne les voyiez pas comme un élément de votre UI ou autre. Les charbons qui se trouve dans le foyer de la forge vous diront lesquels sont les plus chauds par leur couleur, la façon dont l'air miroite au dessus d'eux au-dessus d'eux, le son de leur combustion et n'importe quelle flamme visible qu'ils émettent. Le but consiste ici en ce que l'endroit où vous mettez votre objet dans la forge compte. Dans cette technique de fonte de base que nous utilisons, cela n'a pas trop d'importance mais, quand vous chauffez votre métal il est possible de le rendre non trempé et essentiellement sans valeur si vous n'êtes pas prudents avec ça dans le procédé de forge. Ces zones de chauffage nous aident à calculer et simuler de tels risques.

    Mais pour le moment, ce que nous cherchons c'est de changer ce minerai en son état "moelleux" malléable, donc nous pouvons commencer à marteler le bordel, le truc sur l'enclume voisine. A mesure que nous voyons que le minerai commence à changer de forme, il modifie sa forme légèrement et ses représentations visuelles changent comme le son qu'il fait dans le feu. Si nous consultons ce que nous avons appris de notre technique via sa recette, nous saurions que ces indices signifient que c'est prêt.


    En utilisant des pinces, nous pouvons prendre la roche molle et chaude du charbon, la retirer de la forge et la porter à l'enclume. En prenant un marteau dans notre autre main en quelque sorte, nous cliquons sur l'enclume avec les pinces ou avec le marteau et vue est placé sur l'enclume pour nous montrer l'enclume et nos outils. Si nous déplaçons la souris, nous plaçons le marteau sur l'enclume, si nous cliquons à l'aide de cette outil nous frapperons avec le marteau, chassant une foison de matière inutile et de poussière chaude. A chaque coup nous en faisons un peu plus, l'objet se transformant lentement en une petite pépite de fer forgé. Cependant, tout cela prend du temps et dès l'instant où le minerai quitte la forge il commence à se refroidir, donc nous avons un temps limité pour le frapper avec le marteau jusqu'à ce qu'il faille chauffer de nouveau. Frappez la roche tandis que c'est trop froid et elle pourrait fêler et s'effondrer, nous laissant avec des roches trop petites pour ce procédé de fonte.

    Nous pouvons le faire avec chacune des roches de notre forge, nous laissant avec une pile de pépites de fer forgé nous pouvons alors les marteler ensemble dans un bar de fer utilisant une technique appelée soudure à la forge, ou nous pourrions les mettre dans un creuset ou une boîte et les fondre en forme de bar. Cela dépendrait vraiment des techniques et des recettes que notre caractère connait. Une fois que nous avons une bar de fer nous pouvons de même le convertir en acier en utilisant quelques techniques différentes. Une des méthode est de prendre le fer forgé et un peu de fonte brute ou autre acier à forte teneur en carbone et les brasser lentement ensemble ("les mélanger") dans un creuset pour que le fer forgé prenne le carbone et se transforme en acier que, pour ce récit, nous utiliserons maintenant.

    Il s'agit essentiellement pour l'instant d'obtenir le bon mélange et de permettre au métal de fondre dans le creuset. Cependant, avec littéralement chaque processus de traitement, il y a une chance que quelque chose tourne mal. Nous appelons cela "des défis d'artisanats" et ils sont plus susceptible d'arriver quand la recette que vous essayez est difficile pour votre personnage, basé sur le niveau de compétence de votre personnage. Plus la recette est difficile - plus large est l'écart entre le niveau de compétence de votre personnage et la difficulté de la recette - plus vous ferez face à des défis d'artisanats, mais ne vous inquiéter pas : un défi de traitement est quelque chose que vous pouvez généralement résoudre avec la compétence de joueur.
    Par exemple, tandis que nous plaçons notre creuset dans la forge, la cendre des charbons pourrait obstruer le passage de l'air et menacer la capacité des charbons à rester chaud. Si nous ne faisons rien, le creuset ne deviendra pas assez chaud pour mêler les deux métaux à l'intérieur, mais, comme le joueur qui remarque que cela est arrivé, tout ce que nous devons vraiment faire est ratisser les charbons et permettre à l'air de passer parfaitement à travers de nouveau.

    Une fois que nous avons notre creuset d'acier fondu nous voudrons en faire un lingot, donc nous verserons l'acier fondu dans un moule et le laisserons se refroidir assez pour se solidifier. À ce moment-là nous pouvons le casser de son moule, le saisir avec une paire de pincettes et revenir pour travailler.

    Maintenant, comme la plupart des objets réalisables, les épées sont componentielles. Elles sont faites d'une lame, d'un pommeau, d'une garde et d'une sorte de matériaux agrippant. Nous ferons une épée longue Classique Neran qui fait appel à une lame à double tranchant avec la totale, une garde croisée métallique simple, une poignée bandagée et un pommeau métallique. En cherchant autour de notre forge, nous nous rendons compte que nous avons déjà une garde croisée en acier, un pommeau de cuivre et un peu de fil d'argent que nous pouvons utiliser comme bandage de poignée, donc tout ce que nous devons vraiment faire est la lame.

    Pour faire cela nous trouvons la recette de lame à double tranchant dans notre journal, l'ouvrons et avançons vers la forge. Nous devons attendre que l'acier que nous chauffons soit chauffé à blanc, donc nous le prenons dans les pincettes et le déplaçons vers ce que nous nous sentons être la partie la plus chaude du feu,tout en observant pendant ce temps sa couleur et en écoutant les sons venant de la forge. Quand le métal est assez chaud, la couleur changera à un brillant jaune-blanc et le ton du feu dans la forge changera de sorte que, si nous prêtons attention du point de vue des joueurs, nous aurons les indices nécessaires pour savoir que le métal est prêt sans aucun élément de HUD provenant de l'interface UI ou de barres de progression remplissant notre écran. Connaitre le bon moment est une partie des éléments de compétences des joueurs pour l'artisanat.


    [​IMG]
    [​IMG]
    [​IMG]

    En Conclusion
     
    Dernière édition: 17 Juin 2018, à 11:36

Partager cette page